Arpèges à la guitare : le guide pour débuter et progresser (+TABS & PDF) 

Vous êtes plutôt jeu en accords ou jeu en arpèges ?

Pourquoi pas les deux ? Les arpèges on y pense pas toujours, surtout quand on est guitariste débutant

Pourtant, c’est un très bon moyen de changer l’interprétation d’une grille ou d'une rythmique d’accords. Ca permet de varier les goûts et les couleurs. 

On recense dans le répertoire guitaristique de nombreux morceaux légendaires qui utilisent cette technique : 

  • Stairway to Heaven de Led Zeppelin
  • Simple Man de Lynyrd Skynyrd
  • Nothing Else Matters de Metallica
  • Still Loving You de Scorpions
  • Behind Blue Eyes de The Who
  • ...

Certains arpèges sont tellement connus qu’il parait qu’on les interdirait dans les magasins de musique...

stairway to heaven interdiction magasin de musique


"Il est interdit de jouer Stairway to Heaven dans l'enceinte de notre établissement." 

Nos chers vendeurs de guitare souffrent au quotidien ; un futur sujet pour Elise Lucet de Cash Investigation ?

QUE VAIS-JE RETROUVER DANS CET ARTICLE ? 

  • check
    Des idées pour travailler vos arpèges
  • check
    Des pistes pour aller plus loin dans vos patterns 
  • check
    Des tablatures et des PDF pour travailler à la maison

Définition de l’arpège

Une définition simple de l’arpège consiste à dire qu’il s’agit de notes jouées successivement et qui forment un accord lorsqu’on les additionne ensemble.

La guitare est un instrument polyphonique.

En tant que guitariste, on a la possibilité de jouer plusieurs notes d’un coup pour former un accord plaqué ou de jouer les notes successivement pour faire un accord arpégé

accord plaqué versus accord arpégé guitare

Accord de Mi mineur joué de 2 manières différentes à la guitare

C’est le cas d’autres instruments (piano, harpe...) mais pas de tous les instruments (flute, trombone…). 

Dans cet article, nous allons aborder les arpèges dans le sens de l’accompagnement à la guitare.

L’idée principale est de jouer des enchainements d’accords différemment pour vous permettre de varier votre jeu et de commencer peut-être à jouer aux doigts. 

DISCLAIMER : l’article n’aborde pas les arpèges dans un contexte de jeu solo pour improviser en Jazz ou travailler des techniques telles que le Sweeping. 

Bien qu’il y ait des similitudes entre les deux, on utilise le terme pour deux choses assez différentes chez les guitaristes. Je préfère préciser tout de suite le contenu de l'article.

Jeu aux doigts ou au médiator ?

Lorsqu’on parle d’arpèges à la guitare, la première question qui se pose est comment exécuter cette technique

Il existe deux méthodes : le jeu aux doigts et le jeu au médiator. 

Chaque technique présente des avantages et des inconvénients. Dans tous les cas, les deux techniques sont intéressantes à travailler. 

Jouer des arpèges aux doigts

jouer des arpèges aux doigts à la guitare

Crédit photo : Clément Vigier

AVANTAGES

  • check
    Son doux et suave (sans ongles)
  • check
    Plus simple pour jouer plusieurs cordes simultanément
  • check
    Plus adapté pour introduire des effets percussifs
  • check
    Moins de limites sur la vitesse de jeu (surtout pour les motifs avec sauts de cordes)

INCONVENIENTS

  • Son moins claquant qu’au médiator (sans ongles)
  • Plus difficile de mettre une grosse attaque
  • Demande de s'habituer à une nouvelle position au niveau de la main droite (pour les droitiers)
  • Plus difficile de jouer en palm mute (son étouffé)

Note : ces avantages/inconvénients sont assez personnels. Je ne prétends pas que tous les guitaristes aient le même avis. Je vous présente ma vision des choses. S’il manque des choses, n’hésitez pas à laisser un commentaire.

Technique de jeu

doigts utilisés pour la technique picking guitare

Doigts utilisés par corde en picking

Technique picking

Largement popularisée par Marcel Dadi, la technique picking consiste à distribuer à chaque doigt des cordes bien précises dans l’exécution des arpèges. Ainsi : 

  • le pouce se charge des 3 cordes les plus graves : Mi, La, Ré
  • l’index pince la corde de Sol
  • le majeur joue la corde de Si
  • l’annulaire joue la corde de Mi aigu

Il s’agit d’une technique très adapté au jeu picking du même nom qui est voisin du jeu en arpège traditionnel mais qui a ses particularités dans les motifs joués au niveau de la main droite. 

Je n’aborderai pas dans le détail la technique picking ici, ça mériterait un article à part entière. 

La distribution des cordes stricte du picking est un super point de départ pour jouer en arpèges.

Maintenant, la distribution des cordes graves peut poser problème si vous devez jouer des enchainements rapides sur les cordes graves :   

arpèges versus picking guitare pouce

Dans cet exemple, est-ce pertinent de respecter à la lettre la technique picking ou jouant tout au pouce ?

Dans ce cas de figure, il vous faudra peut être oublier la règle principale pour trouver une bonne combinaison de jeu à la main droite.

Les règles sont juste un point de départ, un référentiel pour vous aider. 

En fonction des situations et des plans vous serez amené à les enfreindre pour exécuter des arpèges. 

En parallèle de la technique picking, on retrouve d’autres techniques : 

  • le jeu à 5 doigts (ajout de l’auriculaire)
  • le jeu à 3 doigts (le meilleur représentant de cette technique est peut-être Mark Knopfler de Dire Straits qui utilise principalement le pouce, l’index et le majeur pour jouer des arpèges mais aussi des riffs et des solos)
  • le jeu à l’onglet (même principe que le picking traditionnel avec un onglet sur le pouce) 

Je dois vous avouer que je n’ai jamais pratiqué d’autres techniques que le picking (sans onglet). Les exemples qui suivent présenteront donc des doigtés en majeure partie picking. 

Jouer des arpèges au médiator

jouer des arpèges guitare au médiator

Crédit photo : Question Guitare

AVANTAGES

  • check
    Son claquant
  • check
    Possibilité d’attaquer assez fortement les cordes
  • check
    Facilité d’étouffer des arpèges
  • check
    Plus adapté au jeu arpégé en distorsion

INCONVENIENTS

  • Plus difficile de gagner en vitesse (notamment sur les motifs non linéaires)
  • Complexité pour jouer des notes simultanément (il faut utiliser la technique hybrid picking dans ce cas)
  • Peu adapté pour ajouter des effets percussifs

Note : encore une fois, ces avantages/inconvénients sont assez personnels. Si vous voulez débattre, n’hésitez pas à laisser un commentaire.

Technique de jeu 

Il existe deux techniques principales pour jouer des arpèges à la guitare : 

  • le jeu au médiator traditionnel
  • l’hybrid picking (combinaison du médiator et des doigts (à savoir le majeur et l’annulaire) 

On le verra par la suite, mais il est intéressant de travailler au médiator pour améliorer sa précision au niveau de la main droite. C’est très utile pour les riffs, les solos, etc. 

Ongles longs ou courts ? 

Si vous jouez des arpèges aux doigts, vous serez surement amené à vous poser la question suivante : 

" Faut-il que je me laisse pousser les ongles ? "

Pour le coup, je peux en parler car j'ai testé les deux. J’ai commencé la guitare aux doigts (avec des ongles longs) et j’ai exploré ce système pendant à peu prêt 3 ans. 

Avec des ongles longs, je trouve qu’on a de meilleures sensations et une excellente attaque des cordes.

C’est un peu comme si on avait une sorte de médiator au bout de chaque doigt.

Ca permet de se rapprocher du claquant et de la puissance d’attaque d’un médiator traditionnel. 

Maintenant, ça demande de l’entretien. Quand on en casse un, c’est assez chiant. Il faut mettre des produits pour les renforcer, etc. C’est toute une organisation. 

A l’inverse, les ongles courts rendent l’attaque plus difficile. C’est peut-être un peu moins naturel au début mais on peut tout à fait s’en sortir.

Je trouve personnellement que les sensations sont un peu moins bonnes dans le sens ou on a l’impression que l’on ne peut pas attaquer les cordes à leur maximum. 

Je ne sais pas si mon avis est biaisé vu que j’ai commencé avec des ongles longs. Difficile à dire. 

Côté avantages, on obtient un son suave/doux et on supprime toutes les tracasseries liées à l’entretien des ongles (c’est loin d’être négligeable). 

Une technique pour la folk ou l’électrique ? 

Les deux !

Je trouve vraiment intéressant d’utiliser les arpèges sur les deux familles d’instrument. Les sons sont différents, les sensations aussi.

A l’électrique, j’ai naturellement tendance à jouer les arpèges au médiator pour jouer en palm mute avec de la distorsion.

C’est aussi intéressant aux doigts car les cordes sont un peu plus souples. On peut aussi les « slapper » légèrement pour varier les sons. 

A l’acoustique, je préfère jouer aux doigts pour le côté percussif de l’instrument. Maintenant, c’est aussi très intéressant au médiator. 

Si vous avez une guitare électrique et une guitare acoustique sous la main, je vous conseille de tenter les exercices sur les deux, c’est intéressant de comparer. 

11 exemples d’arpèges à travailler à la guitare

Vous retrouverez ici les tablatures au format Guitar Pro et PDF pour vous entrainer à la maison, c’est cadeau !

Avant propos : dans cet article, l’objectif n’est pas de faire des arpèges qui sont magnifiques mais plutôt d’avoir un support pour s’entrainer. Je vous invite d’ailleurs à tester ces patterns d'arpèges sur vos propres enchainements d’accords.  

Pour simplifier les exercices et se concentrer exclusivement sur le jeu en arpège de main droite (si vous êtes droitier), on va conserver systématiquement la même grille d’accord de base : 

accords guitare mi do ré sol

En version française cela nous donne : Mi mineur / Do / Ré / Sol

Vous allez remarquer sur la partie haute (notation solfège) de chaque partition des lettres. Ces lettres correspondent aux doigts à jouer à la main droite : 

  • p : pouce
  • i : index
  • m : majeur
  • a : auriculaire

Commençons tout de suite avec quelques arpèges pour débutants

Exercice d’arpège guitare #1

exercice arpège guitare débutant 1

Dans cet exemple adapté aux débutants, on délimite bien le rôle du pouce qui se cantonne aux cordes graves en alternance tandis que les doigts (i, m, a) jouent systématiquement les 3 cordes les plus aiguës de manière ascendante.

Pas de difficulté particulière ici. Essayez simplement d’être rigoureux au niveau du rythme et de jouer chaque note avec la même intensité (c’est toujours plus compliqué avec l’annulaire en général). 

Exercice d’arpège guitare #2

exercice arpège guitare débutant 2

Dans ce deuxième exercice, on va mettre en place une note pivot (le Sol à vide joué avec l’index). L’idée est d’introduire des premiers sauts de cordes au niveau des aigus en utilisant un motif (i, m, i, a) systématique au niveau des aigus. 

Vous verrez que l’utilisation des sauts de cordes introduit de nouvelles sensations assez intéressantes. Ca vous permet aussi de créer des écarts de notes (intervalles) différents des arpèges basiques d’accords. 

Exercice d’arpège guitare #3

exercice arpège guitare débutant 3

L’exemple reprend notre motif #1 mais à l’envers cette fois. Ainsi, suite à la première note grave jouée au pouce on passe directement au Mi aigu (annulaire) pour remonter vers le grave avec chaque doigt de la main (a, m, i, p). 

Vous comprendrez assez vite que l’annulaire est le doigts le plus difficile à contrôler. Il dispose de moins de force que les autres. 

Exercice d’arpège guitare #4

exemple arpège guitare 4

Cet arpège reprend le principe du précédent avec une petite variation. On le retrouve assez souvent dans les morceaux Pop. Je le trouve intéressant car il introduit le principe des exceptions sur les doigtés main droite.

Effectivement, en fonction des notes que vous devez enchainer et de vos préférences de jeu, vous pouvez sortir des doigtés stricts du picking (si, si c’est autorisé). 

Dans cet exemple, sur la 2e mesure en Do, le Mi en corde de Ré et joué avec l’index et non le pouce. C’est un doigté à envisager si vous ne voulez pas enchainer 2 notes successivement avec le pouce. 

Tâchez de réfléchir aux doigtés en fonction des notes suivantes et de comparer la méthode traditionnelle avec d’autres alternatives. 

Exercice d’arpège guitare #5

exemple arpège guitare 5

Cet arpège augmente un peu plus la difficulté… mais c’est pour la bonne cause ! Dans votre arsenal, vous devez être familiarisé aux notes jouées simultanément. Sinon, comment jouer le fameux Stairway to Heaven ?! 

Sur les temps 1 et 3 de chaque mesure, vous allez jouer une note grave et une note aiguë en même temps. Vous verrez, c’est loin d’être insurmontable avec un peu de travail. En travaillant ce genre de plan, vous serez plus à l’aise pour jouer du picking ensuite. 

Exercice d’arpège guitare #6

pattern main droite arpège guitare 6

Dans cet arpège je vous propose de vous créer une difficulté en respectant à la lettre les doigtés picking. C’est un exercice intéressant pour vos déplacements au pouce.

Tâchez de ne pas trop vous crisper en jouant cet exemple. N’hésitez pas à bien ralentir le tempo pour exécuter l’exemple proprement. 

On en profite également pour introduire des notes aiguë jouées simultanément avec le majeur et l’annulaire. C’est un pattern d’arpège plus difficile que les précédents mais qui sonne bien et sort de l’ordinaire je trouve. 

Exercice d’arpège guitare #7

motif arpège guitare 7

Dans cet exemple, on développe un peu plus l’alternance des basses et des groupes de notes joués avec les différents doigts de la main droite. 

Encore une fois, n’hésitez pas à ralentir le tempo pour exécuter cet exemple un peu plus sereinement. 

Vous remarquerez la présence des hammer-on à la fin de chaque mesure. Il n’y a pas d’interdit sur le mélange des techniques. 

Exercice d’arpège guitare #8

arpège de guitare exemple 8

Dans cet arpège joué en doubles croches, on reprend le motif basique du premier exemple en augmentant le débit et donc la vitesse.

Sur le 2e et le 4e temps, on introduit un effet percussif pour simuler la frappe de la caisse claire et apporter un supplément rythmique. 

Pour bien saisir de quoi il s’agit, je vous propose de regarder la vidéo à 0:40’ : 

Si vous aimez bien le jeu d’Andy McKee, Antoine Dufour, Don Ross… je vous conseille d’explorer les techniques percussives car elles sont très utilisées par ces artistes et vraiment cool.

Exercice d’arpège guitare #9

arpège guitare exercice 9

Je vous en demande beaucoup, je sais... Voici un exercice qui devrait passer tout seul si vous avez travaillé les précédents. 

Exercice d’arpège guitare #10

exercice arpège guitare 10

Retour au charbon avec l’avant dernier exemple cette fois-ci en triolet. On retrouve dans cet arpège le concept des notes jouées en même temps pour continuer de vous exercer sur ce genre de motifs. 

L’autre difficulté réside dans le fait de jouer successivement à l’aigu les mêmes notes d’affilé. C’est un exercice intéressant pour travailler l’annulaire sur la corde de Mi aigu. 

N’hésitez pas à la ralentir le temps si ça va trop vite et à utiliser un métronome si vous ne vous sentez pas à l’aise avec les débits en triolets. 

Exercice d’arpège guitare #11

exercice arpège de guitare 11

Le dernier exemple parait simple, mais il est très complet. Le motif zigzague en sauts de cordes et vous permet de travailler une bonne partie des enchainements possibles à la main droite.

Avec ce genre de pattern, je vous conseille de faire exception à la règle du picking car les enchaînements au pouce deviendraient trop compliqués pour pas grand chose à la finale. 

Quelques idées de variations pour aller plus loin

Afin d’explorer le maximum de combinaisons d’arpèges, voici quelques idées de variations à implémenter : 

  • Mixer les patterns : créez des combinaisons entre les 11 exemples ci-dessus ou avec vos propres idées d’arpèges. Soyez créatifs pour créer de nouveaux exercices et progresser plus rapidement
  • Varier les techniques : vous n’êtes pas obligé de vous limiter à une seule technique pour jouer vos arpèges. Vous pouvez introduire d’autres techniques telles que les hammer-on / pull-off, les slides, les effets percussifs, le palm mute, le laisser sonner, etc. 
  • Changer de technique main droite : arpèges aux doigts, au médiator, à l’hybrid picking… essayez de jouer un même arpège avec différentes techniques pour tester différentes choses et améliorer votre technique sur tous les plans
  • Varier les grilles : ça tombe sous le sens mais je vous invite fortement à tester ces arpèges sur vos propres grilles, sur des compositions personnelles ou pour réadapter des morceaux connus. J’ai pris une grille d’accord de base pour le propos pédagogique de l’article mais vous pouvez faire bien mieux. 

4 derniers conseils pour bien travailler vos arpèges à la guitare

  • Travailler en rythme : n’hésitez pas à faire ces exercices à l’aide d’un métronome. La gestion des débits aux doigts est différente de celle au médiator
  • Régularité du volume : tâchez (tout du moins au début) de chercher a avoir la même puissance sonore sur chaque note et chaque doigt. Vous pourrez ensuite décider avec une plus grande liberté de vos choix d’interprétation
  • Position de la main droite : c’est assez personnel. Certains guitaristes utilisent la position classique tandis que d’autres préfèrent une position plus proche du chevalet comme dans le picking par exemple. Vous pouvez aussi utiliser la position de l’ancrage dont Tabs4acoustic  parle très bien : 
quote-left

« On peut également parler de la technique de l'ancrage, qui consiste à poser le petit doigt sur la caisse de la guitare (sous les cordes). Cette technique permet de gagner en stabilité au niveau de la main, mais vous perdrez en souplesse au niveau de l’annulaire (le petit doigt et l’annulaire partagent le même tendon). C’est donc à vous de voir si vous préférez travailler avec l’ancrage, ou sans. Il n’y a aucune obligation, et il n’y a aucune contre-indication. Testez les deux méthodes (assez longtemps) et trouvez laquelle vous convient. »


Source : Tabs4Acoustic

  • Travailler régulièrement : essayer de pratiquer les arpèges régulièrement. Vous pouvez diviser en deux une session de travail en faisant 50% de jeu au médiator et 50% de jeu aux doigts par exemple. Vous aurez peut-être l’impression de vous disperser en ne travaillant pas une technique à fond mais c’est vraiment très plaisant d’être à l’aise avec ces deux techniques de jeu. 

Conclusion

J’espère que cet article vous aidera dans votre progression au niveau des arpèges à la guitare.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à laisser un commentaire. J'essaierai de vous répondre du mieux que je peux. Bonne guitare !