Dernière mise à jour : le 17/10/2021

Vous avez des difficultés à réaliser vos enchaînements d’accords à la guitare ? Vous ralentissez le tempo lors de vos changements ? Vos accords ne sonnent pas bien ? Vos doigts n’ont pas tous le temps de se poser sur le manche ? 

Je vous rassure, tous les guitaristes sont passés par là ! Dans cet article, je vais vous donner tous mes conseils pour vous aider à améliorer vos enchaînements d’accords. 

Bien gérer ses changements d’accords, c’est hyper important. C’est un peu la base du jeu de guitare. Sans ça, vous ne pouvez pas correctement apprendre un morceau, jouer avec d’autres musiciens ou composer votre premier morceau. 

En maîtrisant cette partie purement mécanique, vous allez pouvoir vous faire plaisir et développer votre créativité sur l’instrument. 

Avant de commencer, je vous rappelle qu’il est important de connaître quelques accords de base pour suivre ce cours. Si ça n’est pas le cas, vous pouvez consulter mon guide sur les 26 accords de guitare faciles à connaître.   

C’est parti pour le cours !

7 astuces simples pour améliorer ses enchaînements d’accords

Technique du doigt pivot : repérer les doigts en commun entre chaque accord

exercice enchainement accord guitare la mineur do majeur

Est-ce que vous remarquez quelque chose sur ces deux accords de La mineur et de Do majeur ? 

On retrouve des doigts en commun entre ces deux accords : 

  • l’index reste positionné sur la corde de Si en case 1
  • le majeur reste positionné sur la corde de Ré en case 2

Seul l’annulaire fait un déplacement entre les deux en passant de la corde de Sol en case 2 à la corde de La en case 3. 

Pourquoi est-ce important me direz-vous ? 

Tout simplement car cela va grandement faciliter vos changements d’accords. Si vous arrivez à identifier la ou les notes pivots dans vos grilles, vous allez pouvoir vous économiser de nombreux mouvements de main inutiles et gagner un temps précieux. 

Cette observation, vous pouvez vous aussi la faire : il vous suffit d’analyser les accords par deux et de regarder si des doigts sont en commun. 

Voici quelques enchaînements qui contiennent des notes pivot : 

  • La mineur et Do majeur (exemple ci-dessus)
  • Sol majeur et Ré majeur (annulaire en case 3 corde de Ré)
  • Fa majeur et Do majeur (annulaire en cas 3 corde de La) 

Analyser les formes d’accords

enchainement d'accord guitare mi majeur la mineur

Que remarquez-vous sur ces deux accords ? 

Ils ont la même forme ! 

Si vous étudiez les formes d’accords, vous pouvez souvent repérer des similitudes qui vont vous permettre de garder vos doigts groupés de la même manière et de vous contenter de le déplacer d’une corde vers le haut ou vers le bas pour passer d’un accord à l’autre. 

On pense souvent aux changements de cordes mais cet exemple s’applique aussi aux accords que l’on déplace verticalement sur le manche. 

Voici un exemple :

enchainement accord guitare do majeur mi mineur 9 sur base de ré

Dans cet exemple, vos doigts n’ont pas à bouger au niveau de la position. Vous n’avez qu’à déplacer votre main de deux cases vers l’aigu pour jouer l’enchaînement d’accord. 

Essayez d’être attentif à ces éléments sur les morceaux que vous apprenez. Vous pouvez économiser de nombreux mouvements inutiles sur vos rythmiques de guitare. 

Voici quelques accords qui ont des formes similaires : 

  • La mineur et Mi majeur (exemple ci-dessus)
  • Do majeur et Sol majeur
  • Fa majeur et Do majeur 
  • La majeur et Mi mineur
  • Tous les barrés que vous déplacez sur le manche

Utiliser les cordes à vide pour faciliter ses changements d’accords

Lorsque vous jouez une rythmique à la guitare, vous rencontrez certainement ce genre de problèmes : 

  • vous ralentissez le tempo lors de votre changement d’accord. Vous n’êtes plus en rythme 
  • vous n’avez pas le temps de changer proprement d’accord. L’accord suivant ne sonne pas très bien, il frise
  • vous êtes obligé de faire une pause entre les deux accords. Ca ne sonne pas super et ça ne respecte pas la rythmique du morceau

Ça vous semble familier ? 

Pour faciliter tout ça, vous pouvez vous donner une respiration en laissant sonner les cordes à vide sur le “et” du 4e temps de chaque mesure. 

Voici un exemple : 

rythmique guitare mi majeur la mineur

De nombreux guitaristes utilisent cette astuce et il n’y a aucun mal à ça. En laissant votre dernière croche de mesure sonner à vide, vous vous laissez le temps de préparer votre accord suivant. 

Cela vous permet de gagner en fluidité sur vos rythmiques et de garder le rythme.

Enrichir les accords petit à petit en passant des micro positions aux accords complets

Une autre astuce qui peut être utile consiste à commencer par des enchaînements de petits accords à 3 notes sur les cordes aiguës. 

Une fois que vous êtes à l’aise avec les accords à 3 notes, vous passez à 4 puis aux accords complets. 

Voici un exemple d’enchaînement d’accord à 3 notes :

enchainement d'accord do majeur la mineur accords à 3 notes

Le même enchaînement avec des accords à 4 notes :

enchainement d'accord do majeur la mineur accords à 4 notes

Et enfin, le même enchaînement avec les accords complets :

enchainement d'accord do majeur la mineur accords à 5 notes

Cette technique a le mérite d’être progressive et de vous permettre d’avoir rapidement des résultats. Si vous bloquez sur un accord, n’hésitez pas à l’utiliser !

Économiser vos mouvements

Lorsque vous jouez, il est très important de réduire au maximum les mouvements inutiles

Pour faciliter vos enchaînements d’accords, il est important de prendre des bonnes habitudes dès le départ en relevant le moins possible vos doigts du manche de guitare

A terme, vous devez arriver à les relever de 1 à 2 centimètres maximum du manche de guitare. Cette approche vous permettra de gagner en vitesse de déplacement et de jouer des morceaux plus difficiles.

Poser les doigts faibles en premier

Ce conseil va un peu à l’encontre de ce que je recommande souvent, à savoir : arriver à poser tous les doigts en même temps lorsqu’on travaille ses enchaînements. 

Mais quand on débute, on a souvent des doigts plus faibles que d’autres. En général, il s’agit de l’annulaire et du petit doigt. 

Pour renforcer en priorité ces doigts un peu feignants, il peut être intéressant de s’entraîner à les poser en priorité lors de vos changements d’accords. 

En fonctionnant de la sorte, vous vous concentrez sur vos faiblesses. A terme, vous n’utiliserez plus cette méthode mais elle peut vous servir lors de vos premiers mois de guitare.

Toujours s’assurer que vos accords sonnent

Lorsque vous travaillez vos enchaînements, vous pouvez avoir tendance à laisser de côté la bonne exécution des accords. C’est une grosse erreur car votre mémoire musculaire peut apprendre à répéter de mauvaises positions d’accords. 

Une fois que cette pratique est installée, il est très dur de la désapprendre. 
A chaque fois que vous travaillez vos changements d’accords, vérifiez bien qu’ils sonnent correctement. Pour cela, vous pouvez les jouer en arpèges pour vous assurer que chaque note sonne proprement et n’est pas étouffée par un autre doigt.

6 exercices pratiques pour travailler ses enchaînements d’accords

Maintenant que nous avons vu ensemble les astuces, passons aux exercices pratiques pour travailler ses accords. C’est parti !

Exercice #1 : s’entraîner régulièrement pour développer sa mémoire musculaire

Je sais, ce conseil est un peu bateau. Vous le voyez certainement sur tous les sites ou toutes les vidéos de cours sur le sujet. 

Et pourtant, il s’agit peut-être du conseil le plus important de cet article. Sans un entraînement régulier, vous aurez plus de mal à bien maîtriser vos enchaînements d’accords. 

Essayez d’y consacrer 5 à 15 minutes par jour pendant quelques semaines. Ce sera beaucoup plus efficace que de s’acharner 3 heures tous les dimanches. 

En pratiquant quotidiennement, vous allez instaurer une habitude et votre corps va développer la mémoire musculaire nécessaire. 

A lire aussi : Organisez votre entraînement à la guitare : créez un plan de travail pour progresser

Exercice #2 : enchaîner les accords en posant tous les doigts en même temps sur le manche

Cet exercice est très utile pour progresser. Ici, vous n’avez pas besoin de votre main droite qui gratte les cordes. L’idée est de vous concentrer au maximum sur la main gauche (si vous êtes droitier). 

L’exercice est assez simple : vous prenez un enchaînement de 2, 3 ou 4 accords et vous essayez de travailler ces accords en posant tous les doigts en même temps à chaque changement

Vous ne grattez pas les cordes avec la main droite mais vous devez bien appuyer sur chaque accord avec la force de la main gauche pour vous habituer à la sensation de l’accord en question. 

Cela vous aidera à développer pas mal de choses : 

  • votre technique
  • votre vitesse d’exécution 
  • votre coordination entre tous les doigts
  • votre force dans la main droite
  • votre mémoire musculaire

Exercice #3 : jouer une grille avec un rythme basique pour décomposer les difficultés

La guitare c’est comme la conduite. 

Au début, on lutte car on doit s’habituer à faire plein de choses en même temps : poser ses doigts sur le manche, gratter les cordes, être en rythme, regarder ses deux mains, respirer, écouter les autres instruments…. c’est assez difficile pour le cerveau.

Si vous avez des difficultés à jouer un nouveau morceau, n’hésitez pas à décomposer le travail en apprenant dans un premier temps à enchaîner les accords avec un rythme simple

Vous pouvez jouer uniquement des noires ou des croches pour habituer la main gauche à maîtriser la grille d’accord. 

Une fois que vous maîtrisez la main gauche, concentrez-vous sur la main droite pour apprendre le rythme du morceau. 

A lire aussi : 22 rythmiques de guitare à connaître

Exercice #4 : décomposer les enchaînements en les travaillant 2 par 2

Un morceau contient souvent 4, 8, 12 accords qui s’enchaînent dans tous les sens. Quand on débute, cela peut nous décourager d’avance. 

Comment je vais apprendre tout ça ?

Pour faciliter le travail des accords et plus globalement l’apprentissage de morceaux, il faut apprendre à décomposer les parties du morceau en petits paquets. 

Je vous conseille de prendre les accords deux par deux et de les jouer en boucle. Une fois que vous maitrisez une première boucle, vous pouvez passer aux deux accords suivants. Et ainsi de suite. 
En fonctionnant de la sorte, vous allez vous créer des mini victoires et avoir une vraie sensation d’avancement qui vous poussera à continuer.

Exercice #5 : utiliser le métronome

Je sais… le métronome c’est pas fun. Moi le premier, j’ai du mal à l’utiliser. 

Mais c’est un formidable outil pour votre progression musicale. 

Vous pouvez utiliser le métronome pour vous pousser à accélérer vos changements d’accords et à ajouter un contexte rythmique à vos exercices. 

Vous pouvez par exemple mettre un métronome à 40 ou 60 BPM (Battements Par Minute) et plaquer un accord à chaque clic. Inconsciemment, cela va vous aider à garder le rythme et à vous mettre un cadre pour booster votre cerveau et vos doigts. 

Surtout, démarrez bien à un BPM faible. N’allez pas vite pour aller vite. Vos accords doivent bien sonner. Toujours être dans la qualité avant la quantité

Exercice #6 : réaliser le maximum d’enchaînements d’accords dans un temps donné

Cet exercice est un petit défi marrant que vous pouvez réaliser de temps à autre pour mesurer vos progrès. 

Le principe est simple : 

  • vous prenez deux accords (exemple : un La mineur et un Mi majeur) 
  • vous déterminez une durée (exemple : une minute) 
  • vous prenez votre téléphone pour activer le chronomètre 

A partir de là, vous êtes prêt à relever le défi : réaliser le maximum d’enchaînements d’accords en une minute

C’est un exercice fun et ludique qui vous permet de repousser vos limites grâce à une contrainte temporelle. 

Encore une fois, privilégiez la qualité à la quantité. Vos accords doivent bien sonner. Rien ne sert de rusher et de faire des accords qui sonnent à moitié.

Quelles grilles et morceaux travailler quand je débute ?

Vous vous demandez sûrement si vous devez travailler toutes les combinaisons d’accords pour devenir un bon guitariste. 

Je vous rassure, ça n’est pas nécessaire. 

Le mieux est de travailler des morceaux pour développer votre répertoire. C’est beaucoup plus ludique et amusant que de travailler uniquement des exercices. 

L’autre possibilité est de prendre des accords qui sonnent bien entre eux et de les essayer dans tous les sens. C’est une bonne approche pour développer votre oreille et vous ouvrir à la composition

Pour vous aider à trouver des grilles d’accords sympas à travailler quand on débute, je vous conseille ces trois articles : 

Conclusion

Travailler ses enchaînements d’accords à la guitare ça n’est pas toujours très facile ni très fun mais c’est un passage obligé pour devenir un bon guitariste rythmique

Essayez d’intégrer ce concept dans toutes vos sessions guitare pendant 5 à 15 minutes pour développer votre mémoire musculaire. Privilégiez l’apprentissage de morceaux pour apprendre en vous faisant plaisir avant tout. 

N’hésitez pas à décomposer votre apprentissage en travaillant les accords deux par deux et en laissant la partie rythmique de côté dans un premier temps. Essayez également d’analyser les accords pour voir s’il n’y a pas des formes similaires ou des notes pivots dans vos grilles. 

J’espère que cet article vous aura plu ! N’hésitez pas à me laisser un commentaire si vous avez des questions ou des remarques sur le travail des accords. 

Bonne guitare !