Dernière mise à jour : le 24/10/2021

Red Hot Chili Peppers, The Police, The Cranberries, U2, Bob Dylan, The Beatles… 

Et s’il suffisait d’apprendre quelques accords pour jouer des centaines de morceaux connus ? 

Ça serait cool non ? 

Et bien sachez que c’est tout à fait possible avec les 4 accords magiques. Si vous ne les connaissez pas encore, cet article va changer votre regard sur la musique ! 

Je vous explique tout dans la suite. C’est parti !

Les accords magiques : qu’est-ce que c’est ?

Les accords magiques sont des combinaisons d’accords qui sonnent particulièrement bien et qui font plaisir à l’oreille. 

Si on rentre brièvement dans la théorie (promis ça ne sera pas long), ces combinaisons correspondent à des degrés de la gamme majeure. Prenons l’exemple de la gamme de Do majeur pour illustrer le principe. 

La gamme majeure de Do contient 7 notes : 

  • Do 
  • Ré 
  • Mi 
  • Fa 
  • Sol 
  • La 
  • Si

Si on harmonise cette gamme, c’est à dire qu’on construit des accords pour chaque note de la gamme avec les 7 notes qu’elle contient on va obtenir les accords suivants : 

harmonisation gamme majeure de do

Vous voyez les chiffres romains au-dessus de chaque accord ? Il s’agit des degrés de la gamme, c’est-à-dire la position de la note par rapport à la gamme. 

Pour obtenir nos 4 accords magiques, nous allons garder les degrés VI–IV–I-V et construire notre grille. 

Si on reste en tonalité de Do majeur, cela nous donne : 

  • VI (6e degré) = accord de La mineur
  • IV (4e degré) = accord de Fa majeur
  • I (1er degré) = accord de Do majeur
  • V (5e degré) = accord de Sol majeur 

Bingo, nous avons nos accords magiques ! 

Le seul problème avec cette tonalité, c’est qu’elle contient un accord barré (le Fa majeur) qui peut être difficile à jouer quand vous débutez la guitare. 
Pour cette raison, on va simplifier les choses et transposer nos accords dans une tonalité plus facile pour les guitaristes : le Sol majeur.

harmonisation gamme majeure de sol

Pourquoi le Sol ? 

Car cette tonalité vous permet de jouer l’enchaînement en accords ouverts en bas du manche. 

Voyons de suite comment jouer ces accords !

Liste des 4 accords magiques à la guitare : comment les jouer

accords magiques à la guitare : mi mineur, do majeur, sol majeur et ré majeur

Voici notre grille en Sol majeur :

  • VI (6e degré) = accord de Mi mineur
  • IV (4e degré) = accord de Do majeur
  • I (1er degré) = accord de Sol majeur
  • V (5e degré) = accord de Ré majeur

Voyons comment jouer chaque accord de cette grille !

Mi mineur (Mi min / Em)

accord guitare mi mineur diagramme guitare (Em)
accord guitare mi mineur tablature guitare (Em)
accord guitare mi mineur photo (Em)

Accord facile par excellence, le Mi mineur ne nécessite que 2 doigts pour être joué. Il est reconnu comme l’un des accords les plus simples à jouer lorsqu’on débute. Vous pouvez gratter toutes les cordes de la guitare pour le jouer. 

L’accord de Mi mineur est composé des notes suivantes : 

  • Mi = la tonique
  • Si = la quinte
  • Sol = la tierce mineure

Do majeur (Do / C)

accord guitare do majeur diagramme guitare (C)
accord guitare do majeur tablature guitare (C)
accord guitare do majeur photo (C)

L’accord de Do majeur requiert 3 doigts pour être joué. Sa forme s’adapte relativement naturellement aux doigts. Veillez à bien faire sonner la corde de Sol à vide qui est souvent bloquée par le majeur et à ne pas jouer le Mi grave. 

L’accord de Do est composé des notes suivantes : 

  • Do = la tonique
  • Sol = la quinte
  • Mi = la tierce majeure

Sol majeur (Sol / G)

accord guitare sol majeur diagramme guitare V2 (G)
accord guitare sol majeur tablature guitare V2 (G)
accord guitare sol majeur photo V2 (G)

L’accord de Sol majeur peut être joué de deux manières : 

  • avec 4 doigts en jouant le Ré une deuxième fois avec l’annulaire (3e case corde de Si)
  • avec 3 doigts en jouant le Si une deuxième fois à vide (corde de Si à vide)

Essayez de jouer l’accord des deux manières, les sonorités sont différentes !

L’accord de Sol est composé des notes suivantes : 

  • Sol = la tonique
  • Si = la tierce majeure
  • Ré = la quinte

Ré majeur (Ré / D)

accord guitare ré majeur diagramme guitare (D)
accord guitare ré majeur tablature guitare (D)
accord guitare ré majeur photo (D)

L’accord de Ré majeur n’est pas le plus facile de la grille. Les doigts doivent s’imbriquer les uns sous les autres pour former une sorte de triangle. Vous devez jouer les 4 cordes les plus aiguës et ne pas gratter les cordes de Mi grave et de La lorsque vous jouez cet accord. 

L’accord de Ré est composé des notes suivantes : 

  • Ré = la tonique
  • La = la quinte
  • Fa # = la tierce majeure

Comment utiliser les accords magiques à la guitare ?

Ces 4 accords peuvent sembler limités et pourtant une infinité d’artistes connus les ont utilisés pour créer des tubes planétaires !

Vous pouvez les exploiter de plein de manières, il suffit d’être créatif et de tester de nouvelles choses. 

Voici quelques idées pour travailler cette grille d’accords et ne pas tourner en rond. 
Note : avant d’attaquer cette liste, assurez-vous bien de travailler vos enchaînements d’accords pour maîtriser la grille.

Jouer la grille dans tous les sens

Comme vous le savez maintenant, l’enchaînement classique des accords magiques est basé sur la cadence suivante : VI-IV-I-V. 

Cependant, rien ne vous empêche de tester cette grille dans tous les sens. Vous pouvez démarrer par le premier degré (Sol), enchaîner par le 6e degré (Mi mineur), le 4e degré (Do), conclure par le 5e degré (Ré), etc.

Voici quelques combinaisons qui sonnent bien que vous pouvez tester : 

  • V–VI–IV–I
  • VI–IV–I–V
  • IV–I–V–VI
  • IV–VI–I–V
  • I–VI–IV–V
  • I–IV–V–VI
  • I–VI–V–IV

Jouer les accords magiques avec différentes rythmiques

Une bonne grille d’accords c’est aussi une bonne rythmique. Pour vous renouveler dans votre jeu, n’hésitez pas à expérimenter différentes rythmiques : en croches, en doubles croches, en ternaire. 

A lire aussi : 22 rythmiques de guitare à connaître

Jouer les accords magiques en arpèges

On pense souvent à jouer des rythmiques sur des accords. Pourtant, les arpèges sont aussi très intéressants pour créer de nouvelles sonorités dans votre jeu. 

N’hésitez pas là aussi à tester plusieurs formats d’arpèges : en sautant des cordes, en répétant des notes de l’arpège, en ne jouant pas certaines cordes. Les combinaisons sont infinies ! 

A lire aussi : Arpèges à la guitare : le guide pour débuter et progresser

Varier les enrichissements d’accords

Vous n’êtes pas obligé de jouer uniquement des accords mineurs et majeurs sur cette grille. Vous pouvez essayer d’autres types d’accords tels que des mineurs 7, des sus2, des sus4, etc. 

Ça ne sonnera pas toujours mais ça n’est pas grave, il faut faire des expériences pour tomber sur de beaux enchaînements.

A lire aussi :

Transposer la grille dans une autre tonalité

Vous pouvez jouer votre grille dans n’importe quelle tonalité. C’est une bonne astuce pour faire sonner la grille différemment ou pour vous accompagner au chant dans une tonalité qui correspond mieux à votre tessiture vocale. 

Vous avez plusieurs possibilités en fonction de votre niveau. 

  • Vous êtes débutant ? Utilisez un capodastre pour jouer la grille dans une autre tonalité sans changer les doigtés de vos accords 
  • Vous êtes intermédiaire ? Essayez de trouver par vous même les accords dans une tonalité donnée et entraînez-vous à les jouer de différentes manières : en accords ouverts, en barrés, etc.

Pour aller encore plus loin

Voici quelques idées supplémentaires pour explorer les accords magiques : 

  • servez-vous des accords pour créer votre première composition à la guitare. Essayez d’enchaîner les accords pour créer une intro, un couplet, un refrain et une outro
  • enregistrez une rythmique sur votre ordinateur ou via un looper et essayez de créer une mélodie sur les accords 
  • enregistrez votre rythmique et essayez d’improviser un solo (avec la gamme pentatonique par exemple)

A lire aussi :

Sur quels morceaux connus retrouve-t-on les accords magiques ?

Il existe une infinité de morceaux connus qui ont été composés à l’aide des accords magiques dans différents ordres et tonalités. 

Voici quelques exemples : 

  • With or Without You de U2
  • Zombie de The Cranberries 
  • Knockin’ on heaven’s Door de Bob Dylan
  • So Lonely de The Police
  • Snow (Hey Oh) de The Red Hot Chili Peppers 
  • Africa de Toto
  • Hallelujah de Leonard Cohen
  • Let It Be de The Beatles 
  • No Woman, No Cry de Bob Marley
  • The Passenger de Iggy Pop
  • … 

Si vous voulez un aperçu plus complet des morceaux basés sur cette cadence, vous pouvez consulter cette page Wikipedia.

Conclusion

Les accords magiques sont une arme redoutable à avoir dans son arsenal de guitariste. Ils peuvent vous servir pour composer, pour faire un bœuf avec des musiciens, pour apprendre plein de morceaux et bien d’autres…  

N’hésitez pas à aller plus loin et à découvrir les notions de degré et d’harmonisation de gamme si vous voulez en apprendre plus sur la composition et l’improvisation. 

En attendant, profitez bien de cette super astuce pour rejouer des dizaines de tubes planétaires et vous faire plaisir.

Bonne guitare !

A lire aussi :